En route vers la départementale 2.

 L’équipe première jouait un match capital samedi dernier pour le maintien contre l’entente griffon-penthièvre 2 ( L’entente entre les villes de Saint-brieuc et de Lamballe). L’équipe diminuée par l’absence de Yannick s’est vaillamment battue mais elle n’était pas en mesure de rivaliser. Elle perd 14-6. Dommage. Au complet, le match aurait pu être remporté. Cette défaite signifie, à moins d’un miracle, la descente en départementale 2.  Leur équipe avait des joueurs classés 50-55-65 en partie A et des joueurs classés 60-70-75 en partie B. Et pourtant, les joueurs de notre équipe se sont dans l’ensemble bien comportés individuellement.

  Kévin avait toujours la rage de vaincre. Il gagne 2 matchs sur 3. Il réalise une performance sur un joueur mieux classé que lui ( Un classé 55). Bravo à lui.

  Le jeu d’Eric a visiblement déstabilisé un adversaire. Il gagne 1 match.

 Michaël continue de prouver qu’il a retrouvé la forme. Il gagne 1 match. Les 2 autres matchs en simple, il les perd en 5 sets. Il perd notamment contre un classé 60 alors qu’il a eu 3 balles de matchs!! Il perd aussi le double en 5 sets associé à François. Actuellement, le seul risque le concernant est qu’il attrape le « syndrôme Cyrille ».   Pour le non spécialistes, nous allons vous expliquer dans un jargon compréhensible ce qu’est le « syndrôme Cyrille ».

 Le « syndrôme Cyrille » est une pathologie qui s’attrape durant les rencontres de tennis de table et qui consiste à rivaliser avec les adversaires voire à faire jeu égal avec eux. En général les parties se déroulent en 5 manches. Le seul problème est que tu perds toujours à la fin. Un joueur de chez nous est champion incontesté de cette pathologie. Michaël a perdu ses 4 matchs en 5 sets depuis début 2009. Nous ne lui conseillons pas de prendre exemple sur lui.

 Cédric remporte 1 match. Il a fait le job. Sans plus.

  François fait une bonne apparition. Il gagne 1 match et avec un peu plus de réussite, il aurait pu en gagner un autre. Il prouve en tout cas qu’il a le niveau pour jouer en départementale 1.

 Si vous faîtes les comptes, en comptabilisant la somme des victoires des 5 joueurs, on arrive à 6 victoires. Or, nous étions 6 joueurs. Donc 1 joueur n’a gagné aucun match. L’heureuse surprise que nous étions en droit d’attendre d’Arnaud n’a pas eu lieu. La réponse à l’interrogation que nous nous posions avant cette rencontre le concernant est NON. Il n’a pas été en mesure de gagner un match. Avant le match, nous vous disions que « Tout était possible, tout était réalisable ». Visblement, l’expression « Tout est possible » signifie « le pire est possible ». Il a quand même gagner 2 sets (En comptant l’ensemble des rencontres et non pas par rencontre). Cela signifie qu’actuellement, s’il était atteint du « Syndrôme Cyrille », il serait en voie de guérisson. Nous tenons cependant à l’encourager. Nous espérons qu’il gagnera au moins un match en 2009!

 En double, les paires Kevin-Arnaud en A et Michaël-François en B font des belles parties mais malheureusement les deux paires perdent leur double respectif.